←   Terug naar de blog

L’ e-fulfilment, c’est plus que du commerce électronique

dozen in het magazijn van bme

Il y a quelques semaines, nous avons publié un article sur notre visite à la boutique en ligne Vakdagen à Utrecht. Notre conclusion la plus importante de cette visite est que les Pays-Bas se concentrent fortement sur le commerce électronique BtoC. Il est donc logique qu’ils aient de nombreux prestataires de services de fulfilment, avec un fort accent sur cette question BtoC.

Il en résulte que les prestataires de services logistiques aux Pays-Bas sont fortement engagés dans l’automatisation afin d’accroître l’efficacité. Basée sur le marché spécifique d’aujourd’hui, cette approche est tout à fait logique. Néanmoins, nous constatons chez tous nos clients, tant en Belgique qu’aux Pays-Bas, une nouvelle demande croissante de la part d’entreprises qui sont actuellement actives dans un environnement BtoB.

Les principes du e-commerce dans un environnement BtoB

Comment utiliser les principes du e-commerce dans un environnement BtoB et, par extension, prendre en compte le besoin croissant aujourd’hui d’une approche omni-canal ? En d’autres termes, cette question se compose de plusieurs parties :

  • En tant que joueur BtoB, pouvons-nous également faire traiter nos commandes de manière rapide et numérique par un joueur 3 PL afin de nous concentrer sur nos tâches principales ?
  • Cela crée-t-il des opportunités d’attirer d’autres canaux de vente et peut-être même d’évoluer vers un acteur omni-canal ?
  • Pouvons-nous combiner ces services avec notre stratégie, afin de pouvoir faire la différence avec nos services aussi bien qu’avec notre produit ?

logistiek magazijn

Seul un prestataire de services d’e-fulfilment, qui n’est pas uniquement dédié au BtoC, peut répondre à la première question. Pour renforcer ce point de vue, nous prenons l’exemple de l’automatisation dans la préparation des commandes. Un excellent outil pour prélever rapidement et efficacement des marchandises d’une certaine taille en pensant toujours au niveau de la pièce.

Dans un environnement BtoB, nous travaillons beaucoup plus avec des quantités d’emballage, ce qui crée un besoin de prélèvement pièce par pièce ou au niveau de chaque boîte intérieure et extérieure. C’est une complexité qu’il est presque impossible de résoudre dans un environnement purement automatisé.

Même un prestataire logistique BtoB plutôt traditionnel aura du mal à apporter une réponse à ce problème. Leurs processus ne sont pas conçus pour traiter la complexité des commandes à la vitesse requise.

logistiek magazijn

Des services logistiques dans un marché en évolution

En ce qui concerne la troisième partie de la question, la réponse est très simple. A l’avenir, les entreprises devront adopter une attitude de plus en plus flexible. En tant que prestataire logistique externe, vous êtes le prolongement de la stratégie d’un client dans un monde en constante évolution. La seule façon d’y parvenir est de mettre en place une intégration numérique qui tienne compte de la stratégie du client aujourd’hui, mais qui prévoie aussi que le marché change et donc que votre intégration doit être flexible.

Bref, le besoin d’un partenaire logistique évoluant avec le marché d’un client se fait de plus en plus sentir. C’est pourquoi nous consacrons beaucoup de temps à l’intégration numérique entre les différentes plates-formes lorsque nous démarrons une collaboration. Nous tenons compte du fonctionnement existant, mais aussi du fait que cette intégration doit être flexible afin de pouvoir faire face au changement.

Si vous souhaitez en savoir plus sur notre approche globale, n’hésitez pas à nous contacter !